Le REX Saint Rémy de Provence

LE REX

Le REX : concerts, galerie d’art, bar à vin, stages d’œnologie



Le REX, c’est quoi ? LE nouveau lieu rétro-urbain Saint-Rémois par excellence, un bar à vin où Dionysos le débrayé fricote avec les costumes sur mesure d’Apollon.

Au programme ?
Des concerts d’exception toute l’année, des scènes ouvertes toutes les semaines pour découvrir plein de talents et passer des moments de convivialité et de musique exceptionnels, des soirées salsa et des cours de salsa cubaine, des vernissages et expositions destinés à mettre en avant le plus de talents plasticiens possible, des stages d’œnologie pour rendre vos dégustations plus intelligentes et des conférences autour de la spiritualité, de la philosophie, de l’art qui achèveront de vous ouvrir l’esprit. En bref, le REX est un lieu comme il y en a peu, tout entier dédié à la culture et aux personnes qui en raffolent. « L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne », c’est le REX qui vous le dit !

Plus qu’une salle de concerts, le Rex est un lieu de rencontre autour de la musique, de l’art, du vin et de la convivialité, empreint d’une histoire de l’art qui lui confère une atmosphère hors du commun.

Le REX est un bar à vin (Licence IV) où vous dégusterez des vins sélectionnés et des cocktails, accompagnés d’assiettes pour satisfaire votre appétit (charcuterie de qualité, fromages, tapenade…).

Dîner au REX :
– Planche de charcuterie fromage fruits (individuelle : 10€)
– Assiette de charcuterie taurine de Camargue et fromage de la région (individuelle : 18€ / double 25€)
– Fromages entier à l’unité (Tome, Banon, Chèvres…) : 7€

 

NOUVEAU AU REX : RHUMERIE (rhums arrangés -mangue, vanille, cannelle, gingembre miel, citron, coco, ananas, menthe…- et sélection de rhums)

En savoir plus :

 

 

Revue de presse

 

fernandelLe REX renaît de ses cendres

Le Rex, une bien longue et riche histoire avec laquelle David Ménard a décidé de renouer en se faisant le vecteur de l’excellence qui, d’emblée, fut la spécificité de cet ancien cinéma…

C’est en 1911, 15 ans après l’invention du cinématographe, que le Rex ouvre ses portes en lieu et place d’un bruyant café-théâtre, Le Henri IV, très apprécié et fréquenté par de nombreuses célébrités telles que Sarah Bernard, Van Gogh, Frédéric Mistral, Alphonse Daudet, Joseph Roumanille, et bien d’autres encore.

Arrêté par la grande guerre, le cinéma connaît des heures de gloire à partir de 1920 jusqu’à la seconde guerre mondiale pour ouvrir à nouveau et vivre ses plus belles années de 1945 à 1970.

Certains se souviennent encore de cette époque durant laquelle, avec plusieurs projections par jour, le nombreux public envahissait la salle, se mêlant de nombreuses vedettes telles que Maurice chevalier, Mayol, Dario Moreno, Tino Rossi, Georges Guétary, Philippe Clay, Marcel Amont, Edith Piaf, Yves Montand Fernandel, Robert Ripa…

L’arrivée dans les foyers de la télévision en 1970 sonnait l’heure d’une nouvelle fermeture, triste et qui semblait définitive, dans l’indifférence générale. Mais ‘aujourd’hui, le voilà qui repart, plus dynamique que jamais, sous son nouvel habit contemporain, fier de reprendre le flambeau aux couleurs de l’art et de la culture, de rassembler de nouveau, et de faire remonter à la surface toute une époque que l’on croyait disparue à jamais.

 Article paru dans la Provence du 11 Octobre 2011

 

Une nouvelle vie pour le REX

Alors que les derniers échos d’importants travaux résonnent encore, nombreux sont les Saint-Rémois à venir voir la nouvelle livrée de “leur” REX.

095ALPIL_Top6-1Une salle magique qui par la volonté du peintre David Ménard et de son père Jean ouvre à nouveau ses portes après que se soient tus les derniers applaudissements, de la dernière séance il y a déjà 37 ans ! “Souvenirs, souvenirs”, au café théâtre Henri IV, à la salle de cinéma, succède aujourd’hui une salle entièrement dédiée à la culture artistique, à la convi- vialité, et au partage. “The show must go on”, et l’engagement plein de conviction d’une famille offre aujourd’hui la possibilité à tous d’accéder à biens des formes d’expressions, car David aspire à l’éclectisme du lieu autant qu’à des spectacles pour tous, tarifs accessibles à tous, pour tous les concerts et spectacles qui seront programmés chaque vendredi et samedis soir. Ambiance jazzy et autres musique d’ici ou d’ailleurs, théâtre, one man show, stand-up, lectures, humoristes, cafés Philo animés par Thierry Aymes… c’est bien tout l’esprit music-hall qui retrouve aujourd’hui la scène, à moins que l’on ne préfère l’atmosphère d’un thé dansant ! Mais le REX version 2015, c’est aussi un univers dédié aux expositions d’Art (vernissage chaque lundi à 18h30), à la résidence d’artistes, aux stages d’œnologie car les plaisirs épicuriens et la création du vin relèvent aussi de la fibre artistique ! “On pourra aussi privatiser l’espace pour tout événementiel privé, associatif, ou d’entreprise” explique David en rappelant que le REX peut accueillir jusqu’à 197 personnes, dispose d’une Licence IV et d’un bar à vins.

Plus qu’une simple salle, c’est donc bien un lieu de rencontre autour de la grande famille des arts et des artistes, et de la joie de vivre que propose le REX qui aspire à se réinscrire dans le tissu culturel local. A découvrir dès cet été, pourquoi pas autour d’une programmation musicale Jazz de haut niveau, avec, entre autres, le duo Daniel Mille et Stephane Chausse le 27 juin, les pianistes J.M PILC et Baptiste Trotignon les 15 et 18 juillet (détails du calendrier festif et des programmations sur le site Internet du REX).

Une saison lancée dès le 13 juin à 21h avec l’inauguration de la salle aux accents du Trio musical, formé pour l’occasion, due à l’incontournable guitariste Louis Winsberg, venu d’Eygalières, et sa compagne Bernie au micro. “Et si toutefois, vous possédez des affiches, programmes, prospectus ou même tickets d’entrée… du REX d’hier, n’hésitez pas à nous contacter !”

David Ménard, du graph à l’huile sur toile…

Le graph dans la mouvance des arts de la rue des années 90, les beaux-arts d’Aix-en-Provence de 99 à 2004… le temps de la maturité avec ses huiles sur toile… David Ménard n’est pas l’artiste d’un style, mais aime à surprendre. Peintre de l’intuition, du paysage urbain, comme des Alpilles (actuellement au Musée Estrine), peintre du mouvement aussi, à trait aussi rapide que fluide, venu de l’aérosol et passé au pinceau. Une gestuelle et une technique amenant le relief sur sa toile comme ce “Coup de Mistral” si personnel qu’il redécouvre lui-même à chaque lumière nouvelle. A découvrir, aussi pour le plaisir à échanger avec un artiste qui a choisi de s’ouvrir aux autres… mais pas uniquement à travers ses œuvres! »

 Article paru dans Le Journal des Aixois

 

Le REX retrouve une vocation culturelle

C’était à la Belle-Epoque, un café théâtre le « Henri VI » où aimaient se retrouver les écrivains Mistral, Daudet, l’actrice Sarah Bernhardt, le peintre Van Gogh. Puis ce fut, à partir de 1911, un cinéma. Le REX a tenu bon jusque dans les années soixante-dix, puis a tiré le rideau comme nombre de salles obscures. Et puis David Ménard a décidé de redonner vie à ce lieu en lui donnant une vocation culturelle. Avec l’aide de Cédric Bernadotte (responsable de la communication et plasticien), qui officie aussi derrière le bar, et de Thierry Aymes, programmateur du festival de jazz, le propriétaire a lancé un nouveau concept de piano-bar, galerie d’art et bar à vin. Un lieu où se croisent les pratiques artistiques. « Nous avons ouvert le 13 juin avec un concert de Stéphane Guillaume (saxo) et Stéphane Huchard (batterie). Le lieu qui jauge à peine 200 places se prête bien à la musique jazz, aux concerts intimes… Nous proposons des dégustations de vins de la région, accompagnés d’assiettes de fromages et de charcuteries, et nous comptons bien d’ici peu organiser des stages d’oenologie » explique Cédric.
Pendant l’été, le REX ouvre à 19h le bar, programme un à deux concerts par semaine (de 20h30 à 22h30).
Durant la journée il est possible de découvrir sur les cimaises le travail d’artistes contemporains, comme actuellement Vanessa Dakinsky, Docteur Medzoo, Don Jacques Ciccolini*.

*Vernissage de l’exposition collective Don Jacques Ciccolini – David Ménard – Cédric Bernadotte le vendredi 10 juillet à 19h au REX. Exposition collective « Mistral Abstract » à la galerie d’art du REX du 10 au 25 juillet 2015.

 Article paru dans La Provence le 26 juin 2015